La cyberdépendance touche autant les filles que les garçons, mais prend différents visages. Alors qu’elles sont plutôt accros aux réseaux sociaux, eux le sont davantage aux jeux vidéo. Avec des effets aussi dévastateurs. Pourquoi, alors, les filles sont-elles si peu nombreuses dans les rapports de recherche et les centres d’aide?

[…]

Avec une équipe de recherche, Magali Dufour, professeure au Département de psychologie de l’UQAM et chercheuse à l’Institut universitaire sur les dépendances, a mené une étude sur l’utilisation problématique d’Internet auprès de 4 000 jeunes de Montréal, Québec et Trois-Rivières, âgés de 15 à 18 ans. Un élément qui est ressorti, et qui a surpris la chercheuse, est que le taux de prévalence de la cyberdépendance est le même chez les filles et les garçons : environ 1,4 % de la population étudiée. L’usage, en revanche, est différent.

[…]

Magali Dufour admet que l’absence d’informations au sujet des filles est inquiétante, mais elle a bon espoir que celles-ci feront l’objet d’études futures. « Pour le moment, le portrait clinique des adolescentes souffrant de cyberdépendance est difficile à établir. Tant qu’elles ne sont pas traitées cliniquement, on ne peut pas le documenter. »

« Jusqu’à présent, les jeux vidéo ont été davantage étudiés, probablement parce qu’ils existent depuis plus longtemps », rapporte la chercheuse. Elle rappelle que le phénomène examiné est tout récent. Internet est accessible depuis 1997-1998, le téléphone intelligent, la tablette et Facebook existent depuis environ une dizaine d’années.

[…]

=> Accéder à la version intégrale de cet article sur le site Web de la Gazette des femmes : Les filles accros au Net, mais plus discrètement, par Andrée-Marie Dussault, le 4 octobre 2018.

 

Laisser un commentaire / Leave a comment

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.