A tech career not just for gamers and AI enthusiasts, industry leaders tell women

Tech leaders trying new tactics to get women to consider careers in STEM industries

By Anne Gaviola, CBC News, September 26, 2017

« Andrea Stairs, managing director of eBay Canada, spends a lot of time thinking about how to increase the ranks of women in her field.

‘I don’t think tech is a particularly friendly environment for women and I think we see that over and over again. It’s depressing,’ Stairs says.

[…]

« Stairs says tech firms need to cast wider nets when recruiting and be open to bringing on women who may not have experience in STEM*, like her. »

→ Read the full article on CBC News’ website here.

* STEM : science, technology, engineering, mathematics


Commentaire de Kamo :

Je trouve cet article intéressant du fait que l’on parle de la possibilité de prendre en considération de l’expérience autre que dans les technologies de l’information, pour des postes dans le domaine.

C’est mon cas, puisque j’ai été formée en travail social, puis j’ai travaillé dans les domaines du social (l’intervention communautaire, la défense des droits, la coordination de projets, la recherche sociale) avant d’arriver aux usages sociaux du web, il y a une quinzaine d’années. Je n’ai pas étudié en informatique; je suis autodidacte en matière des usages du web, dont les médias sociaux. Ma passion, ce sont les usages du web pour les organismes ayant une mission sociale : à la rencontre donc des domaines des technologies et du social.

Je suis bien d’accord avec l’idée que cela encouragerait les femmes à oeuvrer dans les domaines atypiques pour elles, comme les technologies, si les entreprises et les organisations avaient une plus grande ouverture pour engager des femmes provenant de différents milieux et présentant des expériences de travail et de vie diversifiées.

How womxn in the Global South are reclaiming social media to celebrate being queer

Samukelisiwe Mabaso, an « unapologetic (South) African feminist », shares her thoughts on how a few womxn in the Global South are reclaiming social media to celebrate being queer.

« Although there has been a global progression towards decriminalising people based on their sexuality – why it was criminalised in the first place is beyond me (a conversation for another day) – more work needs to be done in Africa and Southern Asia. Expressing your sexuality in an environment where you could face legal punishment or even death is brave beyond measure. »

Read her column here.

Source : Feminist Talk, a section of GenderIT’s website – feminist reflection on internet policies.

Bonjour et bienvenue à mon espace web!

photo de Katherine Macnaughton-Osler

Je m’appelle Katherine, et je partagerai ici ma passion des usages sociaux et communautaires du web, que ce soient les médias sociaux ou autres outils du web.

Le site Kamo Web vise à être une source d’informations, de ressources, de conseils et de soutien pour les groupes de femmes et les organismes communautaires, sur les questions en lien avec les technologies de l’information et de la communication. Le site est complémentaire aux services offerts par Kamo Web : des services de formation, d’animation, de recherche et de rédaction ainsi que de veille et de diffusion informationnelle.

Je partagerai ici des articles et des trucs et astuces, ainsi que des réflexions et questionnements sur les technologies de l’information et autres sujets qui me passionnent, en français et parfois en anglais. Vous pouvez savoir qui je suis et pourquoi je le fais, ainsi que les noms de plusieurs personnes et collectivités qui méritent toute ma gratitude et mes remerciements très chaleureux.

Au plaisir d’échanger avec vous! Vous pouvez me laisser un message par ici.

Solidairement,

Katherine Macnaughton-Osler