Profil numérique des Québécois selon différents groupes d’âges

Les 18 à 34 ans du Québec s’informent, se divertissent et achètent en ligne. Les 35 à 54 ans regardent des vidéos, des films ou des émissions sur Internet. Les 55 à 64 ans détiennent un téléphone intelligent et une tablette. Quant aux personnes de 65 ans et plus au Québec : la quasi-totalité utilise les médias traditionnels pour s’informer sur l’actualité.

Dans la fiche Le Profil numérique des Québécois selon différents groupes d’âges, parue en juillet 2018 dans le cadre de l’enquête NeTendances, le CEFRIO présente les pratiques numériques des internautes au Québec par tranche d’âge :

  • L’usage du numérique chez les 18 – 34 ans
  • Les 35 – 54 ans et le numérique
  • Les usages du numérique par les 55 – 64 ans
  • Profil numérique des 65 ans et plus

Principaux faits saillants

Les 18 à 34 ans – Ce segment de la population s’informe, se divertit et achète en ligne
Ainsi, les plus jeunes sont plus disposés que leurs aînés à effectuer des achats en ligne, alors que 76 % des 18 à 34 ans ont fait au moins un achat en ligne en 2017, comparativement à 66 % pour les 34 à 54 ans, 46 % pour les 55 à 64 ans et 29 % pour les 65 ans et plus.

Les 35 à 54 ans – Une forte majorité (85 %) regarde des vidéos, des films ou des émissions sur Internet
D’ailleurs, ils sont significativement plus nombreux, en proportion, à le faire que les autres générations, tout comme écouter de la musique, télécharger des livres ainsi que de la musique sur Internet.

Les 55 à 64 ans – 53 % de cette génération détiennent un téléphone intelligent et une tablette
De plus, 72 % utilisent Internet au moins une fois par jour et 65 % de ce segment de la poulation ont effectué des opérations bancaires en ligne au cours du dernier mois.

Les 65 ans et plus – 97 % de ces adultes utilisent les médias traditionnels pour s’informer sur l’actualité
Ils sont significativement plus nombreux que les autres générations à le faire. Néanmoins, ils sont 48 % à recourir à Internet pour s’informer, un taux inférieur aux autres groupes d’âges.

→ Pour accéder à l’ensemble des fiches, c’est par ici.

 

Facebook, Twitter, Google Drive, Dropbox – votre organisme se perd-il sur Internet? Je suis là pour vous!

Votre organisme est à la recherche de l’aide de quelqu’un-e qui connaît à la fois le milieu communautaire et féministe, et les usages sociaux d’Internet? C’est moi, ça! Ma passion c’est de soutenir les organismes communautaires pour qu’ils atteignent leur mission sociale, en se servant des outils du Web pour ce faire, d’une façon sécuritaire et conviviale.

Des consultant-e-s sur les technologies, il y en a beaucoup, alors pourquoi moi? On m’a souvent dit que ce qu’on apprécie le plus chez moi, c’est le fait que je combine une connaissance vécue du milieu communautaire (engagement de 30 ans comme travailleuse, bénévole et militante), et une facilité à traduire en langage vulgarisé les outils du Web et leur utilité pour les groupes de femmes et les organismes communautaires. Vous trouverez des témoignages sur mon site Web.

Je suis disponible pour des contrats en lien avec les usages des médias sociaux et des outils collaboratifs du Web (notamment, Google Drive, Dropbox) :

  • Animation (ex. : ateliers, etc.)
  • Formation (en groupe ou individuellement)
  • Recherche/rédaction (ex. : bulletin de liaison)
  • Soutien/accompagnement (ex. : consultation individuelle au sujet de votre page Facebook)
  • Veille informationnelle et diffusion Web (ex. alimentation de votre site Web ou blogue, liste de diffusion)

Je suis une intervenante communautaire, avec une maîtrise en travail social (intervention féministe et interculturelle), et je suis autodidacte en matière du Web depuis deux décennies, par pure passion pour les technologies de l’information et le rôle que je vois pour elles dans la défense collective des droits et l’avancement des droits sociaux.

Pour tout savoir, consultez les rubriques Services et À propos de mon site Web.

Communiquez avec moi, et nous discuterons à savoir si je peux vous être utile!

— Katherine Macnaughton-Osler

www.kamoweb.orginfo@kamoweb.org – 514-967-7246

 

How To Spot Fake News [infographic]

Critical thinking is a key skill in media and information literacy, and the mission of libraries is to educate and advocate its importance. Discussions about fake news has [sic] led to a new focus on media literacy more broadly, and the role of libraries and other education institutions in providing this.

The International Federation of Library Associations and Institutions (IFLA) prepared an infographic with eight steps to follow (based on FactCheck.org’s 2016 article How to Spot Fake News) in order to help determine whether a piece of news if true or fake.

En français également, ci-dessous.

Infographie How to Spot Fake News - English

Infographie - comment repérer les fausses nouvelles

Download the infographic in PDF:

Source: https://www.ifla.org/publications/node/11174

Cyberviolence : agir et prévenir – une formation en ligne!

Développée par Relais-femmes, en collaboration avec le Bureau de consultation jeunesse, Elizabeth Harper et Sylvie Jochems (professeures à l’École de travail social de l’UQAM), la formation en ligne Cyberviolence : agir et prévenir s’adresse surtout aux intervenantEs des groupes jeunesse, des groupes de femmes et des organismes communautaires, travaillant auprès des jeunes de 14 à 25 ans. Mais la formation est d’intérêt également pour les jeunes elles-eux mêmes, leurs parents et toute personne préoccupée par le problème de la cyberviolence.

La formation se décline en quatre modules :

  1. CyberVIOLENCE
  2. CYBERviolence
  3. Comment intervenir
  4. Outils et références

C’est hier après-midi à la librairie féministe L’Euguélionne qu’a eu lieu le lancement de la formation. La belle librairie (à visiter!) était pleine à craquer de personnes engagées à faire en sorte que le cyberespace soit un milieu respectueux et sécuritaire, pour les jeunes et pour tout le monde.

J’ai hâte de suivre la formation en ligne moi-même au cours des prochains jours!

Et vous? Essayez-la donc et partagez-en le lien autour de vous : cyberviolence.ca

Photo du site de cyberviolence.ca montrant une jeune fille avec cellulaire Photo du site cyberviolence.ca, montrant un jeune homme avec son cellulaire