A tech career not just for gamers and AI enthusiasts, industry leaders tell women

Tech leaders trying new tactics to get women to consider careers in STEM industries

By Anne Gaviola, CBC News, September 26, 2017

« Andrea Stairs, managing director of eBay Canada, spends a lot of time thinking about how to increase the ranks of women in her field.

‘I don’t think tech is a particularly friendly environment for women and I think we see that over and over again. It’s depressing,’ Stairs says.

[…]

« Stairs says tech firms need to cast wider nets when recruiting and be open to bringing on women who may not have experience in STEM*, like her. »

→ Read the full article on CBC News’ website here.

* STEM : science, technology, engineering, mathematics


Commentaire de Kamo :

Je trouve cet article intéressant du fait que l’on parle de la possibilité de prendre en considération de l’expérience autre que dans les technologies de l’information, pour des postes dans le domaine.

C’est mon cas, puisque j’ai été formée en travail social, puis j’ai travaillé dans les domaines du social (l’intervention communautaire, la défense des droits, la coordination de projets, la recherche sociale) avant d’arriver aux usages sociaux du web, il y a une quinzaine d’années. Je n’ai pas étudié en informatique; je suis autodidacte en matière des usages du web, dont les médias sociaux. Ma passion, ce sont les usages du web pour les organismes ayant une mission sociale : à la rencontre donc des domaines des technologies et du social.

Je suis bien d’accord avec l’idée que cela encouragerait les femmes à oeuvrer dans les domaines atypiques pour elles, comme les technologies, si les entreprises et les organisations avaient une plus grande ouverture pour engager des femmes provenant de différents milieux et présentant des expériences de travail et de vie diversifiées.

Enquête NETendances : l’utilisation d’Internet et du numérique au Québec

L’enquête NETendances du CEFRIO dresse depuis plus de 16 ans un portrait intégré et actualisé des grandes tendances en matière d’utilisation d’Internet et du numérique au Québec.

Que font les Québécois sur Internet? Comment leurs pratiques évoluent-elles au fil des ans? Quelles sont les nouvelles tendances? Voilà les questions auxquelles le CEFRIO répond avec NETendances. Amorcée en 1999, l’enquête vise à suivre la transformation des usages d’Internet auprès des adultes québécois.

Le contenu global des résultats de cette enquête se trouve par ici.

De plus, le CEFRIO dresse plusieurs portraits spécifiques et publie des fascicules selon différentes thématiques. En voici quelques-uns qui peuvent intéresser les organismes communautaires :

 

United Nations warning on growing digital ‘chasm’

« The digital divide separating developed and developing nations is in danger of becoming a chasm, warns a UN report.

« The divide has grown thanks to accelerating net connection speeds in developed nations and static ones elsewhere, it said.

« And 52% of the world’s population still has no access to the internet, said the organisation’s Global Broadband Progress report.

« Improved net access was a key driver of other social goals, it said.

[…]

« Greater use of information and communication technologies could accelerate a nation’s progress towards, for example, more sustainable agriculture or better health for citizens. »

[…]

Read more here.


Source : article on BBC News, 15 September 2017

 

Le transfert des compétences; quelles solutions numériques seront utiles à votre organisme?

Cette ressource s’adresse aux entreprises, mais peut être d’intérêt aux organismes communautaires également, car ceux-ci sont aussi confrontés aux défis en lien avec la relève et le transfert des compétences.

Le site offre un outil de simulation qui aide à définir les priorités en ce qui concerne le choix d’une solution numérique pour le transfert des compétences, ainsi que des guides d’accompagnement.

Le simulateur vous donnera un classement des fonctions et critères que vous recherchez pour une solution en transfert des compétences. Vous n’avez qu’à identifier chaque élément et critère selon l’importance que vous y accordez. Le processus aboutira entre autres, par en une représentation visuelle de vos préférences.

La ressource cherche à soutenir les gestionnaires, dont les personnes à la coordination et la direction d’entreprises et d’organismes; elle se trouve par ici : http://competences.meq.ca/