Facebook, Twitter, Google Drive, Dropbox – votre organisme se perd-il sur Internet? Je suis là pour vous!

Votre organisme est à la recherche de l’aide de quelqu’un-e qui connaît à la fois le milieu communautaire et féministe, et les usages sociaux d’Internet? C’est moi, ça! Ma passion c’est de soutenir les organismes communautaires pour qu’ils atteignent leur mission sociale, en se servant des outils du Web pour ce faire, d’une façon sécuritaire et conviviale.

Des consultant-e-s sur les technologies, il y en a beaucoup, alors pourquoi moi? On m’a souvent dit que ce qu’on apprécie le plus chez moi, c’est le fait que je combine une connaissance vécue du milieu communautaire (engagement de 30 ans comme travailleuse, bénévole et militante), et une facilité à traduire en langage vulgarisé les outils du Web et leur utilité pour les groupes de femmes et les organismes communautaires. Vous trouverez des témoignages sur mon site Web.

Je suis disponible pour des contrats en lien avec les usages des médias sociaux et des outils collaboratifs du Web (notamment, Google Drive, Dropbox) :

  • Animation (ex. : ateliers, etc.)
  • Formation (en groupe ou individuellement)
  • Recherche/rédaction (ex. : bulletin de liaison)
  • Soutien/accompagnement (ex. : consultation individuelle au sujet de votre page Facebook)
  • Veille informationnelle et diffusion Web (ex. alimentation de votre site Web ou blogue, liste de diffusion)

Je suis une intervenante communautaire, avec une maîtrise en travail social (intervention féministe et interculturelle), et je suis autodidacte en matière du Web depuis deux décennies, par pure passion pour les technologies de l’information et le rôle que je vois pour elles dans la défense collective des droits et l’avancement des droits sociaux.

Pour tout savoir, consultez les rubriques Services et À propos de mon site Web.

Communiquez avec moi, et nous discuterons à savoir si je peux vous être utile!

— Katherine Macnaughton-Osler

www.kamoweb.orginfo@kamoweb.org – 514-967-7246

 

Cyberviolence : agir et prévenir – une formation en ligne!

Développée par Relais-femmes, en collaboration avec le Bureau de consultation jeunesse, Elizabeth Harper et Sylvie Jochems (professeures à l’École de travail social de l’UQAM), la formation en ligne Cyberviolence : agir et prévenir s’adresse surtout aux intervenantEs des groupes jeunesse, des groupes de femmes et des organismes communautaires, travaillant auprès des jeunes de 14 à 25 ans. Mais la formation est d’intérêt également pour les jeunes elles-eux mêmes, leurs parents et toute personne préoccupée par le problème de la cyberviolence.

La formation se décline en quatre modules :

  1. CyberVIOLENCE
  2. CYBERviolence
  3. Comment intervenir
  4. Outils et références

C’est hier après-midi à la librairie féministe L’Euguélionne qu’a eu lieu le lancement de la formation. La belle librairie (à visiter!) était pleine à craquer de personnes engagées à faire en sorte que le cyberespace soit un milieu respectueux et sécuritaire, pour les jeunes et pour tout le monde.

J’ai hâte de suivre la formation en ligne moi-même au cours des prochains jours!

Et vous? Essayez-la donc et partagez-en le lien autour de vous : cyberviolence.ca

Photo du site de cyberviolence.ca montrant une jeune fille avec cellulaire Photo du site cyberviolence.ca, montrant un jeune homme avec son cellulaire

 

 

 

 

Bonne Journée internationale des femmes 2018!

C’est la Journée internationale des femmes! Je vous souhaite qu’elle soit une belle journée!

Aujourd’hui, le 8 mars 2018, on célèbre cette journée partout dans le monde en soulignant les contributions des femmes à l’avancement de l’humanité, et en mettant de l’avant les revendications des femmes pour la défense de nos droits.

Voici quelques liens vers des références importantes pour moi en ce jour :

Capture du site web du CDÉACF - calendrier du 8 mars 2018

affiche 8 mars 2018 Femmes de diverses origines
Source : Femmes de diverses origines / Women of Diverse Origins

Image du site Take Back the Tech - version en FR

C’est le « Mardi je donne »! Quel organisme sans but lucratif vous tient à coeur?

Aujourd’hui, c’est le « Mardi je donne« , journée dédiée à la générosité et la solidarité avec les organismes sans but lucratif, et célébrée pour la 5e année au Canada.

Image de la campagne Mardi Je Donne du 28 novembre 2017
Image de la campagne Mardi Je Donne du 28 novembre 2017

C’est l’occasion pour les collectivités et les citoyenNEs de se rallier à une cause ou un organisme sans but lucratif de leur choix, par exemple :

– en faisant du bénévolat

– en faisant un don

– en organisant une levée de fonds pour un organisme

– en faisant connaître un organisme

– toute autre activité solidaire, à votre goût

Quant à moi, un organisme communautaire autonome qui me tient à coeur, c’est la Fédération des femmes du Québec, la FFQ, un regroupement féministe qui depuis plus de 50 ans au Québec, lutte pour les droits des femmes, pour l’égalité entre les femmes et les hommes, et entre les femmes elles-mêmes.

Logo de la Fédération des femmes du Québec
Logo de la Fédération des femmes du Québec

J’ai été pendant plusieurs années, militante active à la FFQ, et aussi depuis des années, je fais un don mensuel à la Fédération.

Pour faire un don unique ou mensuel (et pour soumettre une demande d’adhésion), c’est par ici.

Et vous? Partagez vos propres actions solidaires de la journée sur les médias sociaux, en incluant le mot-clic #MardiJeDonne dans vos tweets, messages et autres!