L’action communautaire autonome : au coeur des communautés et des pratiques citoyennes au Québec

L’action communautaire autonome est au cœur des communautés et des pratiques citoyennes au Québec! On en a des preuves par le biais d’un sondage dont le Réseau québécois de l’action communautaire autonome (RQ-ACA)​ a fait connaître les résultats ce matin, en direct par le biais de Facebook Live.

Le sondage révèle les résultats suivants :

  • 98% des Québécois-e-s connaissent les organismes communautaires oeuvrant dans les principaux secteurs d’intervention
  • 70% ont déjà eu un contact direct avec eux, soit comme travailleur ou travailleuse (31%), comme bénévole (64%) ou comme personne ayant bénéficié de leurs services ou activités (24%)
  • La population reconnait que les organismes communautaires remplissent plusieurs rôles dans la société : un lieu d’appartenance pour briser l’isolement (83%), une aide pour l’amélioration des conditions de vie et de pauvreté (82%), une aide pour défendre les droits (75%) et un lieu de participation citoyenne (71%)
  • La population reconnait que les organismes communautaires ont un impact économique important, notamment en matière d’emploi et de bénévolat (66%) ainsi qu’un impact sur l’amélioration des lois et des politiques publiques (72%).

Pour tout savoir :
Communiqué
Rapport du sondage (en PDF)
Vignettes présentant les résultats
Tweets pré-formatés avec les résultats

La Semaine nationale de l’action communautaire autonome, la #SNACA, commence aujourd’hui et se poursuit jusqu’au 28 octobre 2017 avec pour thème, « L’action communautaire autonome c’est toi, c’est moi, c’est nous ! »

Affiche de la Semaine nationale de l'action communautaire autonome 2017
Affiche de la Semaine nationale de l’action communautaire autonome 2017

« Médias sociaux et économie de partage en ligne au Québec » – publication du CEFRIO

La dernière enquête NETendances du CEFRIO révèle une faible utilisation de l’économie de partage au Québec (transport et hébergement collaboratifs, sociofinancement), mais l’augmentation continue de l’adoption des médias sociaux.

Pour tout savoir :

=> un article du CEFRIO au sujet des résultats de cette enquête : http://www.cefrio.qc.ca/netendances/medias-sociaux-et-economie-de-partage-en-ligne-au-quebec/

=> le rapport (format PDF) : http://www.cefrio.qc.ca/media/uploader/NETendances2016-Medias_sociaux_economie_de_partage27072017.pdf 

Quel est l’intérêt pour les groupes de femmes et les organismes communautaires?

Eh bien, la population du Québec utilise massivement les médias sociaux; ce sont donc les membres, les participantEs et les travailleuses-eurs des organismes qu’on peut rejoindre en grand nombre à travers les médias sociaux, pour les informer et les mobiliser!