How To Spot Fake News [infographic]

Critical thinking is a key skill in media and information literacy, and the mission of libraries is to educate and advocate its importance. Discussions about fake news has [sic] led to a new focus on media literacy more broadly, and the role of libraries and other education institutions in providing this.

The International Federation of Library Associations and Institutions (IFLA) prepared an infographic with eight steps to follow (based on FactCheck.org’s 2016 article How to Spot Fake News) in order to help determine whether a piece of news if true or fake.

En français également, ci-dessous.

Infographie How to Spot Fake News - English

Infographie - comment repérer les fausses nouvelles

Download the infographic in PDF:

Source: https://www.ifla.org/publications/node/11174

« Gender must be central to the data protection conversation, not a side note »

Ana Brandusescu, Research & Policy Officer at the Web Foundation, writes in a post last month:

Gender plays a significant role in the design and implementation of technology, online privacy, and data protection. In turn, how technology is deployed, how online privacy is protected, and how data is collected and used all impact women differently than men.

[…]

There are divides between women who do work on gender, and women who work in tech fields who never mention the word gender. To have these two groups at the opposite side of the same spectrum may not always be constructive, particularly if one group is just talking about gender, while the other one is negating it all together. We must work to bring these groups together, and incorporate women and a gendered perspective to conversations across the spectrum. Moreover, we must work to include a wide range of women’s voices and perspectives in these efforts — an all-white female panel doesn’t support intersectionality in gender.

[…]

Read the full post from February 9, 2018 at: https://webfoundation.org/2018/02/gender-must-be-central-to-the-data-protection-conversation-not-a-side-note/

Image en tête du billet de blogue

L’action communautaire autonome : au coeur des communautés et des pratiques citoyennes au Québec

L’action communautaire autonome est au cœur des communautés et des pratiques citoyennes au Québec! On en a des preuves par le biais d’un sondage dont le Réseau québécois de l’action communautaire autonome (RQ-ACA)​ a fait connaître les résultats ce matin, en direct par le biais de Facebook Live.

Le sondage révèle les résultats suivants :

  • 98% des Québécois-e-s connaissent les organismes communautaires oeuvrant dans les principaux secteurs d’intervention
  • 70% ont déjà eu un contact direct avec eux, soit comme travailleur ou travailleuse (31%), comme bénévole (64%) ou comme personne ayant bénéficié de leurs services ou activités (24%)
  • La population reconnait que les organismes communautaires remplissent plusieurs rôles dans la société : un lieu d’appartenance pour briser l’isolement (83%), une aide pour l’amélioration des conditions de vie et de pauvreté (82%), une aide pour défendre les droits (75%) et un lieu de participation citoyenne (71%)
  • La population reconnait que les organismes communautaires ont un impact économique important, notamment en matière d’emploi et de bénévolat (66%) ainsi qu’un impact sur l’amélioration des lois et des politiques publiques (72%).

Pour tout savoir :
Communiqué
Rapport du sondage (en PDF)
Vignettes présentant les résultats
Tweets pré-formatés avec les résultats

La Semaine nationale de l’action communautaire autonome, la #SNACA, commence aujourd’hui et se poursuit jusqu’au 28 octobre 2017 avec pour thème, « L’action communautaire autonome c’est toi, c’est moi, c’est nous ! »

Affiche de la Semaine nationale de l'action communautaire autonome 2017
Affiche de la Semaine nationale de l’action communautaire autonome 2017

10 Signs Your NGO Excels at Social Media

Cet article est constitué des notes de présentation d’un webinaire donné par Heather Mansfield, de Nonprofit Tech for Good, une ressource à l’avant-garde des connaissances et des pratiques d’usage du web par les organismes sans but lucratif.

Je présente les 10 signes identifiés par Mme Mansfield, qui indiquent que votre organisme maîtrise bien les médias sociaux (traduction libre). Si votre organisme ne met pas encore en pratique l’un ou l’autre des bonnes pratiques nommées ci-dessous, cela constitue un défi à atteindre pour vous!

1. Les médias sociaux sont bien intégrés à votre site web et votre blogue.

2. Les médias sociaux sont bien intégrés à vos campagnes courriel.

3. Les médias sociaux sont intégrés à vos campagnes de levée de fonds en ligne.

4. Votre organisme rédige de nouveaux contenus écrits de façon continue.

5. Votre organisme crée de nouveaux contenus visuels de façon continue.

6. Votre organisme dispose d’un avatar attrayant au plan visuel et qui est utilisé de façon systématique sur toutes vos plateformes des médias sociaux.

7. Votre organisme est actif sur au moins deux médias sociaux, et vous expérimentez avec un troisième.

8. Votre organisme a pris possession de sa page d’organisme sur LinkedIn, et vous diffusez des contenus au moins une fois par semaine.

9. Votre organisme a mis en place un système de dons ou de paiements en ligne.

10. Votre organisme dispose d’une stratégie écrite d’utilisation des médias sociaux.